COURANT ALTERNATIF --- chroniques du Calavon

COURANT ALTERNATIF --- chroniques du Calavon

Croire - Pourquoi la religion ?

Pourquoi la religion ?

        Pourquoi se réfugier dans la religion, c’est-à-dire chercher à dialoguer avec on ne sait qui, en espérant y trouver une réponse à nos questions. De là à dire que cette attitude nous est proposée, il n’y a qu’un pas que franchissent les prêtres de toutes les religions.

        L’être humain ne trouve pas au fond de lui-même une explication à ses interrogations ; et c’est pourquoi il recherche au moins l’image d’une certaine vérité, le contact avec une autre énergie qui pourrait transcender la sienne.

        Au début de l’homme debout, avec les premières grottes ornées, le désir de prier est peut-être venu de lui-même pour conjurer les terribles forces de la nature, menaces permanentes provoquées par on ne sait quelle divinité. Il fallait des offrandes et des lamentations pour calmer les puissances du mal. Et tout s’est déroulé au fur et à mesure des siècles, jusqu’à celui de la révélation ; des hommes ont structuré ces croyances, les ont validées, se sont convaincus et ont été capables d’en convaincre d’autres.

        La religion est devenue presqu’une obligation, le plus souvent imposée dès la naissance, souvent acceptée car promesse de sérénité non pas sur la terre mais après la mort. La religion s’est politisée, est devenue un phénomène de société, la cause de nombreuses guerres et de nouveaux crimes. Aujourd’hui encore les forces obscures et rétrogrades transportent leur haine et leur intolérance d’un bout à l’autre du monde.

        Et la foi dans tout cela, où est-elle ? Existe-t-elle vraiment ou est-ce une invention, une auto-suggestion ? Puisque tout le monde ne peut “ être envahi par la foi, cette douce quiétude “, il ne reste plus qu’à réfléchir, aller le plus loin possible vers le bout de ses pensées, se forger sa propre vérité en gardant cette qualité essentielle qu’est le doute.

        Surtout ne mépriser aucune des croyances à partir du moment ou par leur discours et leurs pratiques, elles ne nuisent en rien à la liberté et à la dignité humaine.

        Il est vrai que dans les religions aujourd’hui les plus modérées, mais qui ne l’ont pas été autrefois, subsistent des comportements qui interdisent tout dialogue et toute ouverture d’esprit. On peut même se demander si la religion n’a-t-elle pas tendance à éloigner l’homme de Dieu, en lui imposant obéissance et respect, crainte et presque esclavage.

        L’homme n’étant pas capable de se déterminer, la vraie religion devrait être une prière adressée au cosmos, à l’énergie cosmique qui a fait l’univers.

J-LdL



03/07/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres