COURANT ALTERNATIF --- chroniques du Calavon

COURANT ALTERNATIF --- chroniques du Calavon

Essayer de comprendre : 1 - la relativité de la présence humaine

 

 

Essayer de comprendre

 

1 - La relativité de la présence humaine.

 

 

Nous sommes habitués à parler quelques fois de milliards, bien que cela soit déjà une dimension qui dépasse un peu notre entendement. Mais pour les chiffres en-dessous du zéro, 1 nanoseconde par exemple, c'est un mystère, car on a du mal à imaginer ce que représente 1 milliardième de seconde.

 

Il y a donc chez les chiffres un infiniment grand et un infiniment petit qui nous servent à jauger et à décrire les grandes découvertes dans la nature.

 

Il faut donc se persuader que les infinis nous entourent et que, avec les chiffres, nous rentrons progressivement dans cette problématique.

 

——————

 

Nous vivons en tant qu'observateur et aussi en tant qu’acteur, dans un monde qui n'a pas de limites. Ceci doit nous impressionner, presque nous faire peur ; mais surtout nous faire réfléchir pour essayer de comprendre…

 

Réaliser tout d'abord, que nous ne sommes pas au centre de cette vaste galaxie, ni a fortiori, à la jonction des infinis. Certains, certaines, veulent nous faire croire que l'être humain, habitant de notre terre, est la chose la plus importante de l'univers. Eh bien non! L’homme est une présence parmi d'autres, avec les animaux et les plantes, sur une terre qui existe peut-être à des milliers d'autres exemplaires. L'être humain à une certaine configuration ! Pourquoi n'est-il pas possible d'envisager qu'il existe d'autres créatures sous des formes différentes.

 

Cela n'empêche, que grâce à une intelligence plus développée, l'homme aujourd'hui, à un certain moment et dans un certain espace-temps, est a priori clef de voûte de l'édifice. Mais c'est une intelligence adaptée à un environnement, le fruit d'un développement et pas forcément une intelligence universelle.

 

Quant on regarde d'une manière plus précise et plus critique le bilan de notre histoire dans ce monde, on ne peut que constater que le résultat est plutôt lamentable dans tous les domaines et pour tous les sujets, ou presque. Ce que l'on appelle « des avancées » ne l’ont été que pour chercher à améliorer notre confort, notre santé, nos loisirs… Mais qu'en est-il du reste ? En particulier des règles de conduite des sociétés, de l'organisation du monde, de l'humanisme, de l'ouverture des esprits vers les sciences occultes et de la montée des consciences vers des niveaux supérieurs.

 

On comprend que quelques esprits plus avisés que d'autres et déjà en chemin vers d'autres horizons, aient cherché à sauver le « soldat homme » en lui proposant une réflexion sur un absolu, une sorte d'espérance métaphysique ; une nourriture spirituelle capable de le sortir de sa condition ; en fait, de modifier les contours de son espace et de sa capacité d'abstraction temporelle.

 

Nous arrivons alors naturellement à cette notion d'éternité étroitement liée à la connaissance de la réalité des infinis ; ce qui débouche sur les questions du pourquoi et du pour qui !

 

—————-

 

Parallèlement aux scientifiques qui d'ailleurs n'ont souvent pas de réponses, les religions proposent, ébauchent des hypothèses qu’elles transforment hélas rapidement en dogmes. On ne peut les condamner tout du moins celles qui ne mélangent pas religion et politique, car elles apportent sérénité chez l'être humain.

 

——————

 

Tout est donc fait pour nous convaincre de la réalité de l'infini. Pascal disait que « l'homme n'est produit que pour l’infinité ». La fin du monde n’arrivera jamais car il se transformera ; homme et nature passeront par des mutations ; les galaxies seront les domaines des nouvelles aventures.

 

——————

 

Et une fois encore, ces perspectives qui nous semblent évidentes, nous permettent de relativiser notre présence sur la terre ; et donc de deviner que ce qui compte, c'est l'avant et c'est l'après : l'avant de la vie visible, l'après de la mort.

 

Cette énergie cosmique qui est le substrat même de notre vie, existait avant et elle ne peut disparaître avec la mort. Elle nous emmène tout simplement dans une autre dimension mystérieuse et incompréhensible.

 

JLdL



01/05/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres