COURANT ALTERNATIF --- chroniques du Calavon

COURANT ALTERNATIF --- chroniques du Calavon

Mort aux vieux

Mort aux vieux

 

Dans notre société, être vieux, c’est-à-dire après 55 ans, c’est devenu une tare !

 

On n’est plus bon à rien ; donc il faut nous « dégager » d’une manière ou d’une autre. 

 

La jeunesse, elle, a toutes les qualités ! On pardonne même « les défauts de jeunesse ». Le jeune, lui, il est solide, entreprenant, plein d’imagination. Il sait tout, et s’il se trompe ce n’est pas de sa faute…

 

Le vieux quant à lui, est fragile, fatigué ; il est incapable d’initiatives ; il est rétrograde et sans aucune créativité. 

 

———————-

 

Le jeunisme est à la mode. Les politiques flattent la jeunesse, surtout quand elle a l’âge de voter !

 

On entend régulièrement des citoyens dire : « Il est bien car il est jeune, lui ! » Et on ne lui prête aucun défaut, comparé à ces vieux politiciens.

 

———————-

 

Regardez, pour notre Président : personne ne parle de sa compétence ou de l’expérience qu’il devrait avoir. Non, il est jeune… et cela suffit !

 

Ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas immobile. Il se montre partout, parle de tout, rencontre les grands de ce monde, rentre triomphant de ses voyages. Il est admirable !

 

Mais quels sont les résultats de ses beaux discours ; ses contacts soi-disant très constructifs ; de l’impression qu’il essaie de donner, que personne ne lui fait peur et qu’il va changer le monde. 

 

Pas grand-chose pour l’instant. 

 

Des contrats que l’on dit signés comme à l’époque de Hollande… mais toujours pas réalisés.

 

Une Europe qui n’avance pas plus qu’avant lui et qui accueille de plus en plus les immigrés et les produits chinois.

 

Et des grandes phrases sur la Syrie, l’Irak, la Libye : on va faire des « choses », y mettre des soldats français et cætera ; et le Mali, où, dans un premier temps les Français devaient être remplacés par des Africains ; et finalement vont rester. 

 

Autre exemple, celui de l’écologie sur lequel, en dehors des discours, rien ne se passe. L’exemple de Nantes est tout à fait caricatural de ce jeunisme triomphant : Macron laisse son Premier ministre annoncer la bonne nouvelle ! Hulot triomphe alors qu’il était absent lors des discussions. Macron est blanc comme neige. Les nuisances vont être pour Nantes et dans quinze ans il faudra refaire un autre aéroport !

 

———————-

 

 

Bref,  les jeunes c'est bien,  mais cela n'en fait pas plus que les vieux !

 

———————-

 

Alors plutôt que d’opposer les uns contre les autres ; plutôt que de mettre dans tous les postes et à tous les niveaux « des jeunes » hélas souvent incompétents et très contents d’eux-mêmes ; essayons de mélanger les âges et de garder le plus longtemps possible les vieux qui font l’affaire.

 

Une société moderne ce n’est pas que des techniques modernes : c’est un ensemble de citoyennes et de citoyens de tous les âges, de toutes les expériences et de toutes les sensibilités. Et cette génération qui triomphe aujourd’hui elle va peut-être pleurer demain !

 

J-LdL

 



05/03/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres