COURANT ALTERNATIF --- chroniques du Calavon

COURANT ALTERNATIF --- chroniques du Calavon

Repentance

Repentance (Une bêtise de plus pour la majorité de Gauche)

F. Hollande, lui, le chantre de la démocratie participative, sans rien demander aux Français, a décrété que la France faisait repentance pour les graves incidents qui ont eu lieu à Paris, pendant une manifestation interdite d’Algériens, pour leur indépendance.

Cette initiative soulève trois problèmes :

1 - De quel droit le Président de la République engage-t-il la France pour une affaire mettant en cause la République et oubliant volontairement les massacres perpétués par le F.L.N contre le M.N.A, contre la population et contre les harkis.
Si cela continue, le Président va déclarer que sa maîtresse est la première dame de France... même F. Mitterrand n’a pas osé !

2 - N’y aurait-il pas une arrière pensée politique derrière tout cela, préparant le vote des étrangers, plus particulièrement des maghrébins, après les municipales de 2014.

3 - De repentances en repentances il va falloir envisager d’en faire dans toute l’Europe, compte tenu des campagnes militaires de nos rois et de Napoléon Ier.

D’une manière générale, le nouveau gouvernement accélère dramatiquement la décadence de la France :

 



- Décadence morale avec la libéralisation de la drogue, le mariage gay, les naturalisations massives, le nivellement par le bas dans l’éducation nationale etc.

- Affaiblissement de l’économie française en augmentant les charges des entreprises, en refusant de modifier le code du travail, en refusant de supprimer la loi des 35 heures etc,

- Appauvrissement des Français, en particulier, de ceux qui ont travaillé dur pour faire des économies et les mettre à la disposition des entreprises par les actions en bourse,

- Chasse aux riches, uniquement parce qu’ils ont réussi, alors que la France a besoin des riches ; chasse aux riches,en mélangeant volontairement ceux qui se sont enrichis honnêtement et les autres ; chasse aux riches, qui ne fait qu’augmenter le sentiment de jalousie qu’ont hélas déjà les Français.

 

* * *

 

Le climat politique dans notre pays s’est largement dégradé depuis l'élection de François Hollande : incompétence, improvisation, clientélisme, idéologie, voici les mots que l’on peut lire dans la presse qui est encore libre et entendre dans les autres médias ceux qui ne craignent pas de se voir supprimer leurs subventions.

Le chômage augmente, les cadres quittent la France, les retraités qui acceptent volontiers de participer à l’effort national sont écoeurés de voir que l’état ne fait aucune économie, que le nombre de fonctionnaires augmente et que la France continue à soigner gratuitement sur son territoire plus de 300 000 étrangers.

Comment expliquer ce désastre potentiel, sinon par l’idéologie. Le gouvernement actuel est totalement soumis à l’idéologie gauchiste de certains de ses composants, développant de vieilles idées révolutionnaires nous ramenant à 1789. Mais cette “révolution” est faite essentiellement au profit de la gauche et non pas du peuple français.

 

* * *

 

La gauche tient tous les leviers politiques de notre pays : présidence de la République, chambre des députés, Sénat, Régions, Départements et une certaine majorité dans les organismes de contrôle, cours des comptes et conseil d’état.

Sans oublier que les 7 ou 8 millions d’émigrés votent à gauche ; que les 54 % des Français qui ne paient pas d’impôts votent à gauche ; et en se rappelant que les millions de fonctionnaires votent souvent à gauche. Aucune preuve n’existe sur la nature du vote des uns et des autres, mais il suffit d’en interroger un certain nombre. 



 

Ce monopole devrait obliger la gauche à une ouverture vers toutes celles et tous ceux qui ne votent pas pour elle. Or il n’en n’est rien. La gauche, dans ses projets et ses réalisations remercie ses électeurs, un point c’est tout.

 



Même si c’est particulièrement évident avec la gauche, il en est hélas de même avec la droite. Cela montre que le personnel politique est dévoyé, qu’il ne pense qu’à sa réélection et à ses intérêts. 



 

Comment voulez-vous que les citoyens respectent cette classe politique, cette démocratie basée sur le discours, les promesses, la belle musique qui vous amène à voter pour un candidat qui par la suite se révèle incompétent, arriviste et démagogique, mais c’est trop tard, il est là. Et un an avant les élections suivantes, il ressort sa partition et il est le plus souvent réélu par une population qu’elle même, hélas, n’y connaît rien à la gouvernance de la France, ne regarde que son petit jardin et n’a aucun caractère.

 



Jusqu’au jour où la révolution éclate. Espérons que F. Hollande et ses séides, s’apercevront assez tôt de leurs graves erreurs.

JLdL



04/11/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres